Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 08:00

C'est Lilou-Frédotte, qui aujourd'hui, prends la barre pour nous proposer ce nouveau défi

 

abordage défi

 

Un mot pour ce défi :  « Rupture »

Des ruptures, il y en a de toutes sortes....et certaines sont bénéfiques. Alors une petite histoire à nous raconter.

 Postez votre texte pour lundi 17 février  8h

en m'envoyant vos liens en commentaires (plus facile) ou en les  postant sur le blog de la communauté :

 http://croqueurs-de-mots.over-blog.com


Comme tant d'autres j'ai subis des ruptures, des déceptions, un divorce, la disparition d'êtres très chers. Une cependant, m'a désarçonnée, et selon des conseils avisés, j'ai couché sur le papier, ma rage, ma colère et mon chagrin. J'ai été très longue à pouvoir relire ces lignes, à voix haute, sans éclater en sanglots. C'était du reste le but recherché par le psy qui m'épaulait à l'époque. Voici donc ma plus grosse rupture.


16 mars 2002

Soudain dans la nuit le téléphone sonne,

Endormie, je décroche, il est presque minuit,

Interloquée j’écoute la voix qui résonne,

Zigzaguant, je me lève comme un zombi,

En conduisant trop vite, Sébastien s’est tué.

 

Mois de mars, prémices du printemps,

Annonciateur du retour du beau temps,

Rends-moi, le fils que tu m’as volé,

Souviens-toi des anniversaires passés.

 

Deux mille deux était pourtant prometteur

En elle, je voyais un total changement

Une année palindrome ! Propos menteurs !

Xylographe, ton épitaphe dispense mes tourments.

 

Mais voilà, je me sens désemparée,

Il n’aurait pas du partir avant moi.

Le temps des anciens, leur vie passée,

Le temps des jeunes, l’avenir, leurs émois,

Et tout est à l’envers, il m’a doublé.

 

De toutes ces pages tournées,

Elle en est la plus éprouvante,

Une terrible épreuve à surmonter.

Xylophone, entonne ses louanges.

 

24 v 2002                            A.T.B.

      Copyright ©  2002 - Annick Tonanti-Bacci - "Rêveries" - Tous droits réservés

 

signature_3.gif

Repost 0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 13:41

    Je réédite ce poème, que je vous avais divulgué en mai  2010, qui me plait bien, pour répondre au défi de cette semaine 

Ce poème avait été écris en hommage à mes 5 enfants et ma belle fille

 

 

 http://www.gifsmaniac.com/gifs-animes/oiseaux/mouettes/oiseaux-mouettes-3.gif

Au fond de mon jardin, bien cachés sous les ombrages,

Deux étranges oiseaux sont venus faire leur nid.

Cinq nichées se sont succédées dans les feuillages,

C’était drôle de les voir s’occuper de leurs petits.

 

La première naissance nous a étonnés.

C’est un joli « petit oiseau des îles », oiseau de paradis,

Que les parents affairés ont patiemment nourri.

Il est aujourd’hui parti, fonder sa propre nichée.

 

Plus tard pour le deuxième œuf qui a vu le jour,

Le couple attendri a élevé une mouette rieuse.

C’était un oisillon turbulent, épris de liberté toujours.

Il s’est hélas envolé vers d’autres horizons, d’autres cieux

 

Un petit oiseau mouche, ses frères, a suivi,

Un joli colibri, si fragile, si petit.

Trop frêle pour sucer le nectar de la vie,

Trop faible, il est tombé du nid.

 

Une année, les parents ont éduqué un pic vert,

Pour ce petit, le couple avait tant à faire.

Il se signalait par un incessant tambourinage,

Cette année là, ce fut un véritable tapage.

 

Le dernier petit est un magnifique aiglon royal,

Vigoureux, déterminé, les parents ont fort à faire.

Le papa est parti, abandonnant son poste parental.

Mais l’oison progresse toujours, car il est volontaire.

 

Aujourd’hui un autre mâle vient aider au nid,

Maladroitement, il élève le petit dernier.

Je revois de temps en temps, le pic vert et le paradisier,

Ils reviennent sous le treillage, revoir maman au nid.

Souvent j’aperçois prés d’eux une blanche aigrette,

Elle vient pour parler de son chéri, sa mouette.

 

12 VI 2002                                                                         A.T.B.

Copyrigt ©  2002 - Rèveries" -Tonanti-Bacci - Tous droits réservés

  signature Tit'Anik

Repost 0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 09:00

 

    Pour rester dans le thème de la quinzaine, enfin je le crois, je vous offre ces quelques rimes maladroites, écrites lors d'une période très sombre.

 

  

 

L'Hirondelle

 

Une hirondelle est venue un beau matin,

Pourtant ce jour là mon coeur était chagrin.

 

Ce bel oiseau revenu des pays chauds,

Sur la margelle de ma fenêtre chantait haut.

Sont cri mélodieux annonçait le printemps,

Mais mon coeur,  à ce moment , était dément.

Elle voulait joyeusement me redonner espoir,

Mais moi, sourde, je voyais tout en noir.

 

Aujourd'hui, les jours déclinent, c'est l'automne

Mon chagrin, mon désespoir, je les lui donne,

Afin qu'elle les emportent loin, très loin,

Là bas, tout là bas, dans le lointain.

Après un dernier vol au "Pastoureau"*

Elle repart vers les pays chauds.

 

Une hirondelle est venue un beau matin,

Et mon coeur a voulu penser à demain.

 

02 X 2002                                 A.T.B.

  Copyright © 2002 - Annick Tonanti-Bacci - "Rêveries" - Tous droits réservés 

 

* "Pastoureau" : c'était le nom de la ferme, où nous étions en location à cette époque là.

Aujourd'hui quelques hirondelles, viennent se poser sur les fils électriques, si elles commencent à se rassembler, c'est qu'elles vont bientôt partir et qu'hélàs l'hiver, et ses jours moroses, va arriver. Pfffttt ... 

 

signature Tit'Anik

 

Repost 0
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 10:55

 

le-defi

 

Haute claire , qui cette quinzaine prenait la barre, nous proposait :

       Il ou elle a disparu dans des circonstances étranges, tragiques, mystérieuses. L'histoire dit que ses jours se sont arrêtés, et que le livre est fermé.

Pourtant ....

Vous avez retrouvé un document, une archive, dans le fond de votre grenier, dans un rayonnage de bibliothèque poussiéreux, et maintenant vous savez.

Vous savez que il ou elle n'a pas fini ses jours comme il a été dit, que tout n'a pas été dit, et que cette personne a vécu , ailleurs, dans le secret.

Il est temps de lever le voile, à vous de le faire ! De nous dire comment c'est arrivé et ce que cette personne est devenue, après ...

 Faites-nous cette révélation le Lundi 24 à 8 heures précises

 Toute la coquille sera rassemblée pour la lire...

 

Voici ce que j'écrivais il y a quelques temps, ce n'est pas tout à fait le sujet, mais j'avais envie de vous le faire partager.

 

Dors mon fils, dors

 

 Dors mon fils, dors

Pourtant je me souviens encore

Des jours heureux, ensembles traversés

Tes coups de gueules, tes départs,

Tes retours, la colère passée, Racontant tes derniers avatars

 

Si l'on pouvait revenir en arrière,

J'ai tant de choses à te dire,

Tant d'expériences à t'offrir,

Comment faire, de quelle manière,

Je ne puis à présent que l'écrire

Et espérer que tu puisses les lire.

 

Si j'avais un souhait à formuler,

Toi qui dors ici, ta soeur à tes cotés,

Que tes rêves te conduisent vers nous,

Que la pensée libère un message doux,

Que ton souffle caresse mes cheveux,

M'apaise pour virer vers des jours heureux.

 

22 X 2002                                              A.T.B.

     Copyright © 2002 - Tonanti-Bacci - "Rêveries" - Tous droits réservés

 

Depuis cet écrit, je me suis rapprochée des oiseaux, à qui je confie tous mes petits secrets, je sais qu'ils lui les transmettront. Ce sont mes petits messagers, ils connaissent son adresse. Et quand ils reviennent, il me racontent sa vie d'aujourd'hui, il va bien et il est heureux avec sa soeur.

 

Bon d'accord, tout cela n'est pas très gai me direz-vous. Si, si, je vous l'assure, ce dialogue avec les oiseaux pour messagers, cela me rassure et m'apaise. Aujourd'hui je suis sereine.

 

signature Tit'Anik

Repost 0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 18:58

Je vous ai parlé à plusieurs reprises de "guizmo" notre persan

 

Galinette-004-28-XI-2007.JPG

 

 

 

 

Né le 07 septembre 1994 à Buzet-sur-Tarn 31

 

 

 

 

Francianipat-003-01-XII-2007.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Décédé le 27 mars 2009

 

 

 

 

 

 

Guizmo

 

Une masse de poils très dense,

Deux yeux bleus, ronds et immenses,

Deux oreilles en pointe, bien dressées,

Quatre pattes épaisses aux griffes émoussées,

Un grand corps à la démarche empotée,

S’il prend les jambes à son cou pour détaler,

Les pattes arrières veulent passer devant.

C’est le portrait de notre chat persan.

 

Ses loisirs : l’observation et l’étude.

Les souris, les oiseaux, les libellules

Il les regarde passer, intrigué.

Son domaine, la gamelle et le canapé.

 

Il a plutôt un comportement de « toutou »

En aucun cas des attitudes de matou.

Contrairement aux chats, il est dépendant

Avec un grand besoin de tendresse, forcement

 

S’il arrive, que chez nous, on le laisse

Il croit vraiment qu’on le délaisse.

À notre retour c’est le concert de « Miaouuu »

Il ne supporte pas la solitude, c’est tout.

 

Que se passe-t-il dans cette tête ?

Comment comprendre cette petite bête ?

Il est touchant, attendrissant

C’est notre copain, notre ami, notre « persan ».

 

A.T.B.

23 x 2002

 

© "Rêveries" - Annick Tonanti-Bacci - tous droits réservés

  

Repost 0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 15:31
La petite graine

 Reveries-320.jpg

Une petite graine, déposée là, sur le sol,

Par le vent ou un oiseau en plein vol,

Une petite graine tombée là, par terre

Dans sa carapace, s’apprête pour l’hiver

 

Un matin de printemps, avec le renouveau

Notre petite graine explose soudain à la vie

D’abord de radicelles et une pousse vers le haut

Annonçant la plante qui sort de l’oubli

 

Déjà la première fleur pointe son nez,

Gentille clochette qui se gorge de rosée

Et s’épanoui au chaud soleil de l’été,

Offrant son pistil, se laissant butiner.

 

À présent son cœur se gonfle, le ventre s’arrondi

La délicate fleur fait place à un beau fruit.

Doucement, l’automne vient s’installer

Et le fruit éclate laissant alors échapper …

 

Une petite graine qui tombe sur le sol …

C’est toujours ainsi, une essence, un être naît,

Une créature meurt, son âme frêle s’envole.

Ainsi va la vie, dans son flot perpétuel, muet,

Elle donne et reprend nos fragiles existences,

Écartant nos espoirs, nos doutes et nos croyances …

 

15 XI 2003                                                                               A.T.B.


Copyright ©  2003 - Annick Tonanti-Bacci - "Rêveries" - Tous droits réservés

 

Repost 0
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 16:00

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/oiseaux/divers/divers_79.gif

Si l’on pouvait définir, en quelques mots, SÉBASTIEN ?

 

Souvent rebelle

Éternel révolté

Batailleur, contestataire

Agaçant mais canaille

Susceptible et irritable

Tourmenté, insatiable

Insoumis, indiscipliné

Émeutier, agitateur

Nettement provocateur

Séduisant, charmeur

Émotif, passionné

Bon, brave, généreux

Affectueux, dévoué

Sensible, vulnérable

Troublant, touchant, tendre

Incontestablement sentimental

Enthousiaste, fougueux

Naturellement câlin, cajoleur

 

  

http://www.gif-anime-gratuit.com/gif-anime-gratuit/animaux/mouettes/mouette001.gif

  

Souvent horripilant mais par jeu

Énormément blagueur

Bien apprécié ou détesté

Absolument épris de liberté

Simplement lui-même

Trop souvent « speedé »

Infiniment tendre avec les siens

Excessivement taquin avec les animaux

Ne laissant personne indifférent

         

Son coté « yin et yang »

Était souvent déroutant

Bon et mauvais garçon à la fois

Affectueux mais parfois violent

Supportant mal d’être dirigé

Tout fou, vraiment gamin

 

Incorrigible mais amendable

Entier pour tout dire

Nous t’avons tous aimé

 

Tu resteras à jamais dans nos coeurs

 

13 V 2002                                      

A.T.B.

 

 

 

 

http://humour-fun.net/photos/629.gif

http://humour-fun.net/modules/myalbum/photo.php?lid=629

 

 

 

 

Repost 0
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 16:22

Voici ce que j'avais écrit pour ses dix huit ans, aujourd'hui, mon petit scorpion a 26 ans, Ses activités l'éloigne de moi. Tu me manques

 

Maximilien a Dix Huit Ans

 

Déjà ! C’est un mot trop souvent mal utilisé.

Imagine pourtant, ces années si vite passées.

Xeres dans nos verres, levons-les aujourd’hui pour TOI.

 

Hier encore un enfant babillard, plein de vie,

Un jeune homme aujourd’hui, emplit de projets d’avenir.

Identité encore impétueuse, tu progresses graduellement

Ta jeunesse ! Vit la pleinement, mais posément.

 

Année après année, façonne ce qui sera TON demain,

Ne t’écarte pas pour autant de tous les tiens.

Suis ta route et sois tout simplement TOI.


 Bon anniversaire mon chéri

 

        15 IX 2002                                                           A.T.B.

 

    

     Maximilien a dix huit ans,

     Nous fêtons l'événement.

     Ce dimanche 27 Octobre 2002

     Nous serons bien plus que 2.

     Si nous sommes un peu bruyants,

     Pardon, il a dix huit ans.

        13 X 2002                           A.T.B.

 Copyright ©  2002 - Tonanti-Bacci - "Rêveries" - Tous droits réservés

http://mumuland.m.u.pic.centerblog.net/rngl4k07.jpg

  

  

Repost 0
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 15:57

Patrice

 Pinailleur, tu cherche parfois la petite bête. 

Agaçant quand tu veux à tout prix avoir raison,

Tu en es même parfois vexant, blessant.

Rustique, la simplicité de la campagne.

Intraitable, par manque de tolérance.

Contradictoire, mais ne supporte pas qu’on le remarque.

En d’autres termes, ours, solitaire.

 

Partenaire dévoué, tu tends une main secourable.

Affectueux, tu te montre un tendre amant.

Taquin, tu aimes bien chiner les autres.

Rieur, je me souviens des fêtes passées ensemble.

Intègre, tu veux ce qui est juste, honnête.

Câlin avec moi, mais sans excès, point trop n’en faut.

Empressé, serviable, fraternel, tu partage tout.

 

Parfois brouillon, méthodique à ta manière.

Attentionné, pas trop, plutôt terre à terre.

Ton coté passif, te ferme hélas, bien des cœurs.

Restant un grand étourdi par manque de mémoire.

Indifférent aux mauvaises langues, elles ont tord.

Coté vice, un seul reproche, le tabac, mais pas touch’.

Enfin un compagnon un peu rude, mais généreux

 

Je t’aime mon petit « troll »

 

20 V 2002                                                              A.T.B.

 Copyright ©  2002 - Tonanti-Bacci - "Rêveries" - Tous droits réservés

Repost 0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 09:19


J e vous ai parlé de ma Chère Grand-Mère, une tête bien pensante, avec un coeur "gros comme ça"

 

Henriette-caroline, un bien joli prénom

Elle se faisait appeler  ‘’Caro’’ tout simplement.

Nous étions si bien près de son cœur aimant,

Rassemblés autour d’elle, sous son toit,

Invités dans un havre de paix et de joie.

Elle savait apporter à chacun d’entre nous,

Tout en donnant son amour à tous.

Toujours disponible pour tous et chacun,

Elle partageait nos joies et nos chagrins.

 

Ce petit bout de femme au grand cœur,

Avait ce je ne sais quoi de douceur,

Rappelant la chaleur du sein d’une mère.

Oubliant nos peines, nos épreuves amères,

Lovés dans ses bras, sur son cœur,

Invités à épancher toutes nos rancœurs,

Nous retrouvions rapidement la paix.

Elle nous écoutait, nous consolait et on riait.

 

8 v 2003                                                                          A.T.B.

 Copyright ©  2003 - Tonanti-Bacci - "Rêveries" - Tous droits réservés

 

http://static.lulu.com/product/couverture-souple/r%c3%aaveries/12096716/thumbnail/detail 

 

 

Si vous avez aimés ces textes, je porte à votre connaissance que le premier recueil est disponible chez " lulu"

 

Si vous êtes tentés, bonne lecture

Repost 0

Qui Suis-Je ?

  • : Le Monde Libre de FranciAniPat.over-blog.com
  • Le Monde Libre de FranciAniPat.over-blog.com
  • : Retraitée et mariée, j'aime les loisirs créatifs, je suis une crucifiliste et je réalise des représentations sur verre, je préfère la variété française, JE NE SUPPORTE PAS LES MENSONGES, LA MÉDISANCE ET L'HYPOCRISIE.
  • Contact

Profil

  • Tit'Anik
  • On m'appèle Tit'Anik, joli surnom donné par ma toute petite nièce et repris en gentille moquerie par les grands. Je change cette année le chiffre des dizaines. ou ! la ! la ! Me voilà sénior
  • On m'appèle Tit'Anik, joli surnom donné par ma toute petite nièce et repris en gentille moquerie par les grands. Je change cette année le chiffre des dizaines. ou ! la ! la ! Me voilà sénior

Compteur de Fleurs

 

Le 400ème Fleur à été déposé par Mamie Danie

Merci de votre amitié

 

Aujourd'hui

628 Fleurs 


Recherche